Comment choisir son bonsai

Comment choisir son bonsaï ?

de lecture - mots

Vous aussi vous vous demandez comment bien choisir son bonsaï ? Quelles sont les espèces à privilégier ? Quelles sont les erreurs à absolument éviter ?

Que vous soyez un passionné de bonsaï ou que vous cherchez des informations à ce sujet soyez le bienvenu sur Jardin Éternel. Notre mission est de vous aider à concevoir la décoration de vos rêves à l’aide des plantes et des arbustes ornementaux.

Au premier abord, choisir un bonsaï peut paraître compliqué, mais en réalité si on sait s’y prendre, c’est une opération plutôt facile. Il vous suffit seulement de trouver un bonsaï de qualité qui correspond à votre environnement.

bonsai artificiel

Après avoir lu cet article, vous saurez exactement comment adopter un bonsaï sans tomber dans les pièges de débutant. Grâce à nos conseils, vous serez capable d’entretenir et de faire grandir votre arbuste sans être un pro du jardinage.

Les 3 étapes indispensables

Avant d’opter pour un bonsaï naturel, il est primordial d’effectuer 3 étapes afin de d’être certain que l’arbuste puisse se développer correctement et qu’il soit capable de perdurer dans le temps. Chacune de ces méthodes a pour but de s’assurer de la qualité du bonsaï.

1) Sélectionner uniquement les meilleurs bonsaïs

Il est primordial de sélectionner uniquement les meilleurs bonsaïs de manière à avoir un arbuste qui maintient une belle allure pendant plusieurs années. De plus, un bonsaï en parfaite santé nécessite beaucoup moins d’entretien.

Pour se faire, il faut veiller à ce que les racines présentes à la surface de la terre soient bien réparties tout autour du pot et qu’elle ne soient surtout pas concentrées au même endroit. Votre bonsaï doit posséder de nombreuses racines souterraines qui développent un nombre assez important de radicelles (petites racines) afin de garantir la stabilité du bonsaï.

La zone comprise entre la tige et les racines (collet) de l’arbuste doit être suffisamment solide et résistante. C’est sa forme qui va définir le style du bonsaï. Si le collet est vertical, cela va former un arbre classique tel que le bonsaï Chokkan. À l’inverse, si le collet pousse de manière inclinée, cela va produire un bonsaï penché.

bonsai fleuri

Les feuilles doivent pousser de façon régulière avec une certaine uniformité. Le fait qu’il y ait des branches denses avec des branches au feuillage léger voir inexistant pourrait signifier que le bonsaï est en mauvaise santé.

2) Contrôler sa santé

Vérifier que le bonsaï soit en bonne santé avant de l’intégrer dans votre foyer est essentiel. L’arbuste pourrait avoir une maladie ou être habité par des insectes. Il est donc inutile de passer du temps à entretenir un bonsaï s’il va mourir dans les prochains mois. Pour savoir si un arbre est sain, faites attention à certains signes qui pourraient vous alerter. Nous allons en voir ensemble quelques-uns pour détecter d’éventuelles maladies ou des parasites sur un bonsaï.

L’arbre doit être parfaitement enraciné dans son substrat, c’est-à-dire dans le sol dans lequel il se trouve. Il faut que la terre forme une motte un peu compacte et qu’elle soit perméable à l’eau.

Si vous voyez des petites racines blanches lorsque vous sortez le bonsaï de son pot, cela est un très bon signe puisque l’arbre continue de se développer.

Inspectez les feuilles du bonsaï en prenant en compte la saison et la variété de l’arbre. En temps normal, vers l’automne, les bonsaïs caducs sont dotés de bourgeons et de feuilles aux couleurs flamboyantes. Quant à eux, les arbres persistant ont des feuilles bien vertes durant toute l’année.

bonsai feuille

Pensez aussi à vérifier le revers des feuilles. Si certaines d’entre-elles sont piquées ou trouée, il s’agit peut-être de pucerons ou d'acariens qui mangent les feuilles. Faites aussi attention aux feuilles qui jaunissent, cela pourrait être une maladie qui pourrait faire tomber tout le feuillage du bonsaï.

Pour regarder rapidement s’il n’y a pas de bestioles sur la plante, secouez la légèrement. Si vous voyez des insectes volant autour du bonsai, c’est qu’il est probable qu’il est occupé par des parasites.

3) Posséder des conditions de culture adaptées

Avoir un bonsaï robuste et en pleine forme, c’est bien, mais cela ne fait pas tout. Le choix de votre arbre en pot doit aussi se faire en fonction de l’endroit où vous allez le placer, car il en existe de différente tailles et pour différents climats. Savoir dans quelles conditions vous allez pouvoir le cultiver est fondamental. Cela vous permet de sélectionner exclusivement des espèces qui pourront évoluer dans les meilleures conditions.

Vous devrez choisir parmi trois types de bonsaïs. Le fait de cultiver un bonsaï en intérieur restreint le choix à quelques espèces tropicales comme le ficus. La culture en extérieur offre de plus grandes possibilités étant donné que les arbres poussent naturellement dehors.

Les différents types de bonsaïs

Les bonsaïs sont des arbres miniaturisés qui poussent dans la nature. Les lieux chauffés et peu lumineux ne leur correspondent pas puisqu’ils n’imitent pas leur habitat naturel. Par conséquent les bonsaïs ne sont pas compatibles avec les espaces intérieurs.

Néanmoins, il existe des espèces dites “d’intérieur” qui supportent passer l’hiver dans une maison. C’est notamment le cas du serissa, du ficus banian et du podocarpus. Ces variétés apprécieront d’être en extérieur durant l’été, mais elles seront moins résistantes aux faibles températures.

Lors du choix de votre bonsaï idéal, 3 possibilités vont s’offrir à vous. Vous aurez le choix parmi les espèces d’intérieur, d’extérieur et les modèles artificiels.

Les bonsaïs d’intérieur

Si vous décidez de prendre un bonsaï d’intérieur et que c’est votre premier arbuste en pot, privilégiez le ficus. Cette plante est bien plus robuste que les autres et elle pourra vous pardonner quelques erreurs.

Bien que les bonsaïs d’intérieur soient beaucoup plus résistants aux parasites et aux maladies que les classiques, il faudra tout de même faire attention à certaines choses.

  • Vous devrez éviter à tout prix de les placer dans des lieux sombres étant donné qu’ils ont besoin de beaucoup de lumière et de chaleur.
  • Les emplacements proches des portes sont à proscrire pour certaines variétés, car elles sont très sensibles aux courants d’air.
  • En été, les bonsaïs d’intérieur doivent obligatoirement être mis à l’extérieur. Si vous ne possédez pas de jardin, vous pouvez les mettre sur un balcon, une terrasse ou un rebord de fenêtre.
  • Une grande partie des arbustes en pot d’intérieur ne supportent pas le gel. C’est pour cette raison qu’il faut absolument les rentrer en hiver.

Malgré tout, il existe quelques espèces capables de vivre à l'intérieur durant toute l’année comme par exemple le schefflera.

bonsai interieur

Les bonsaïs d’extérieur

Comme leur nom l’indique, les bonsaïs d’extérieurs doivent être placés dehors. Ils ont l’avantage d’être moins vulnérables et fragiles que les bonsaïs d’intérieur en raison de leur aptitude à résister aux conditions climatiques défavorables. Pour vous faciliter la culture de arbustes en pot, nous vous recommandons d’opter pour des espèces d’extérieur.

Du printemps à l’automne les bonsaïs d’extérieurs vont grandir et se développer. Il sera indispensable d’adapter l’exposition au soleil en fonction de chaque variété. L'idéal est de reproduire si possible, les conditions naturelles de chacune des plantes.

À l’arrivée de l’hiver, les arbustes d’extérieur vont entrer en dormance. Il faudra donc veiller à ne pas les exposer à des chaleurs trop élevées pour ne pas les sortir de leur état de repos. Tant que les racines profondes du bonsaï sont protégées la plante ne risque pas de mourir.

bonsai exterieur

Les bonsaïs artificiels

Si vous souhaitez vous servir des arbustes en pot pour leurs attraits décoratifs, il est préférable de choisir un bonsaï artificiel. Ils ont la faculté de recopier dans les moindres détails les arbres naturels tout en supprimant les contraintes liées aux végétaux.

Les bonsaïs artificiels offrent la possibilité de pouvoir les positionner absolument ou vous le voulez. Il est tout à fait envisageable de les utiliser pour décorer un bureau, habiller un meuble, apporter une touche de verdure au salon ou d’embellir une terrasse. De plus, ils ne craignent pas le vent et la pluie. Vous pourrez donc les laisser dehors sans aucun problème.

En optant pour un bonsaï artificiel, vous n’aurez plus besoin d’entretenir en permanence votre arbuste. L’arrosage ne sera plus qu’un vieux souvenir. Il ne sera pas non plus nécessaire de tailler régulièrement votre plante pour qu’elle conserve un bel aspect.

Pour obtenir un arbuste résistant et très esthétique, il faut beaucoup de patience et de travail. Grâce aux bonsaïs synthétiques on peut obtenir la forme que l’on souhaite sans attendre. Ces fausses plantes à l’apparence très réaliste conservent une très belle apparence même en hiver.

Par ailleurs, les arbustes synthétiques ne craignent pas les maladies, la météo et les parasites. Ils ne risquent pas de mourir après avoir passé tant d’efforts pour obtenir un bonsaï de qualité.

bonsai artificiel botanic

Les bonsaïs les plus populaires

Vous savez dès à présent comment sélectionner un bonsaï de qualité qui se maintiendra dans le temps et qui pourra se développer dans des conditions optimales. Vous connaissez aussi la différence entre les bonsaïs d’intérieur, d’extérieur et artificiel.

Par conséquent, vous êtes en mesure de choisir un arbuste en pot qui vous convient et qui correspond à votre environnement. Il ne vous reste plus qu’à décider de l’espèce d’arbre que vous voulez. Nous allons voir de suite 5 variétés de bonsaïs qui sont très populaires.

1) Le bonsaï orme de Chine

Le bonsaï orme de Chine est une variété rustique qui est très populaire.Cet arbre aux feuilles semi-persistantes est parfait pour concevoir un bonsaï. Il est à la fois adapté pour l’intérieur, mais aussi l’extérieur. Ce bonsaï convient parfaitement pour les débutants puisqu’il est plutôt simple à cultiver et qu’il supporte des conditions environnementales très variées.

Cet arbuste en pot se plaît dans des milieux chauds et ensoleillés. Il accepte sans aucun souci le vent tant qu’il ne souffle pas trop fort. Le bonsaï orme de Chine n’apprécie pas d’avoir un sol trop sec mais aussi trop humide. Lorsque son substrat commence à sécher, il faut l’arroser, sinon cela n’est pas nécessaire.

En été, il ne faut pas hésiter à le placer en plein soleil durant la matinée. Si la température commence à être trop élevée, il faudra le mettre dans un endroit semi ombragé pour ne pas qu’il sèche.

L’hiver, ce bonsaï peut tolérer des températures allant jusqu’à -5 °C. Il est préférable de ne pas le mettre dans une pièce chauffée de façon à ce qu’il puisse réduire son métabolisme. Cela lui permettra de mieux affronter l’hiver.

bonsai orme de chine

2) Le bonsaï ficus

Très apprécié pour sa robustesse et sa forte résistance, le bonsaï ficus possède des racines aériennes qui lui donnent un style original et unique. Celles-ci poussent verticalement en partant des branches pour finir par former de grands troncs. Selon les variétés, les feuilles de cet arbuste peuvent atteindre jusqu’à 50 cm de long.

Comme tous les arbres, le bonsaï ficus est naturellement fait pour l’extérieur. Cependant, il fait preuve d’une grande adaptabilité puisqu’il peut être introduit à l’intérieur. Si vous souhaitez le placer dans votre maison, vous devrez le mettre impérativement près d’une fenêtre pour que le processus de la photosynthèse puisse toujours fonctionner. Il vous faudra aussi veiller à ce que l’humidité ambiante reste élevée.

Pour que cette plante vive plus longtemps, il faut la mettre en plein soleil dès que possible. Cela favorisera son développement et par conséquent sa longévité sera impactée.

Le bonsaï ficus est très résistant au manque d’eau. Lorsque son substrat commence à sécher, il est important de l’arroser sans trop mettre d’eau pour ne pas que l’humidité fasse pourrir ses racines.

ficus bonsai

3) Le bonsaï Carmona

Surnommé l’arbre à thé, le bonsaï Carmona est un arbuste surprenant qui est originaire de Chine. En occident, cet arbre tropical est utilisé pour réaliser des bonsaïs d’intérieur. Sa croissance est rapide et il peut atteindre une hauteur allant jusqu’à 2 mètres. Le bonsaï Carmona dispose de petites feuilles très compactes de couleur vert foncé. À la fin de l’été, ses fleurs disparaissent pour laisser place à des baies rondes.

L’arbre à thé peut être mis en extérieur à condition qu’il ne fasse pas trop froid et que les nuits soient assez chaudes. La plage de température de ce bonsaï est comprise entre 15 °C et 25 °C.

Ce bonsaï doit être en permanence à l'abri du vent. Bien qu’il aime les emplacements très lumineux, il ne faudra pas l’exposer directement au soleil. Sa terre doit toujours être légèrement humide car il ne supporte pas la sécheresse.

bonsai carmona

4) Le bonsaï de genévrier

Le bonsaï de genévrier est un arbuste très rustique originaire d’Asie. Cet arbre d’extérieur aux fines aiguilles grandit assez lentement. Il est nécessaire de le rempoter tous les 5 ans environ.

Durant l’été, cet arbuste doit être bien arrosé et placé dans un espace lumineux. Pendant l’après-midi, lorsque le soleil chauffe le plus, il est indispensable de mettre ce bonsaï à la mi-ombre.

En hiver, le bonsaï de genévrier doit aussi être dans un endroit lumineux pour maintenir son bon développement. Cet arbuste en pot tolère très bien les températures froides allant jusqu’à -10 °C. Si la température descendent trop bas, il faudra absolument l’abriter.

bonsai genévrier

5) Le bonsaï érable du Japon

Le bonsaï érable du Japon est un magnifique arbre qui est très apprécié par la grande majorité des gens. Il possède un feuillage flamboyant qui est très coloré vers l’automne.

Dehors, comme à l’intérieur, il peut pousser assez rapidement si on s’occupe bien de lui. Au niveau de l’arrosage, il faut être assez vigilant et bien surveiller l’état du substrat. Celui-ci doit toujours rester perméable à l’eau et ne surtout pas sécher.

Cet arbuste aime les emplacements ensoleillés. En été durant les fortes chaleurs, il est important de le positionner dans un endroit partiellement ombragé. Toutefois, s’il est placé trop longtemps à l’ombre, de longues feuilles pas très esthétique feront leur apparition.

Le bonsaï érable du Japon supporte très bien l’hiver. Il tolère des températures pouvant aller en dessous de 0 °C. Cependant, si la température atteint les -10 °C, il faudra absolument le protéger et en priorité ses racines. Il est possible de le mettre en serre froide pour éviter que ses branches sèche à cause du vent lors des périodes hivernales.

bonsai érable du japon

 

Optez pour un bonsaï artificiel

Maintenant que nous avons vu quelques espèces de bonsaï, vous avez peut-être déjà une petite idée de celle que vous souhaitez avoir. Après avoir découvert les 3 types d’arbre en pot qu’il existe, vous savez sûrement aussi lequel vous convient le mieux. Vous êtes donc fin prêt à choisir le bonsaï parfait, tout en sachant que si vous optez pour un arbuste naturel, il vous faudra l’entretenir régulièrement.

Vous l’aurez compris, les bonsaïs naturels demandent beaucoup de temps et d’attention pour qu’ils puissent se développer correctement et avoir une belle allure. C’est pourquoi, si vous désirez les utiliser comme élément décoratif, il est fortement recommandé de choisir un bonsaï artificiel. Ils ne requièrent pas d’être entretenu régulièrement et vous pouvez sans attendre, avoir un arbuste en pot avec la coupe que vous souhaitez. De plus, ils ne changeront pas d’apparence et ils garderont la même forme durant toute l’année sans avoir quoi que ce soit à faire.

petit bonsai artificiel


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles en avant première dans votre boite email.