Quels sont les différents types de fougères ?

Fougère -

Quels sont les différents types de fougères ?

de lecture - mots

Vous pensez qu’il existe des dizaines voir des centaines d’espèces de fougères ? Détrompez-vous, il est possible d’en trouver des milliers répartis dans le monde entier.

Synonyme d’endroits ombragés ou semi-ombragé, les fougères sont présentent à la fois dans les pays froids et les pays chauds. En France, on en dénombre une cinquantaine qui poussent naturellement dans les forêts ou les montagnes.

Chaque variété diffère les unes des autres. On peut en trouver de toutes les tailles. Certains spécimens mesurent quelques dizaines de centimètres et d’autres peuvent atteindre jusqu’à 6 mètres de hauteur. Quelques espèces de fougères sont capables de supporter sans aucun problème une exposition prolongée au soleil et de vivre dans des zones arides et sèches.

fougere artificielle

Les fougères peuvent être séparées entre deux grandes familles. La première regroupe les fougères dites caduques. Ce sont tout simplement celles qui perdent leurs feuilles au cours de l’année. L’autre famille rassemble les fougères persistantes, celles qui conservent leur feuillage au fil des années.

Dans cet article, nous allons voir ensemble les fougères les plus connues en fonction de leur famille. Vous pourrez même en intégrez certaines à votre jardin pour le décorer.


Les fougères caduques

Très présentent dans nos forêts, les fougères caduques sont celles qui sont les plus connues et utilisées dans nos jardins. Chaque année, elles perdent leurs feuilles pour par la suite les retrouver au printemps ou au début de l’été. Si vous souhaitez vous en servir pour votre décoration, il est intéressant de les mélanger avec des fougères persistantes afin de créer une composition changeante. En faisant cela, à chaque saison l’aspect visuel de vos végétaux évoluera et vous êtes assuré d’avoir des végétaux qui tiennent toute l’année.


1) Athyrium filix-femina

L’athyrium filix-femina est une variété très commune et assez courante dans nos régions. La plupart des gens la qualifie de fougère classique puisque c’est celle que nous voyons le plus par chez nous. On peut notamment la trouver dans les forêts normandes où l’air y est humide. Cette fougère est aussi connue sous le nom de fougère femelle. Elle fait parti de la famille des Dryopteridaceae.

Bien qu’elle ait un aspect plutôt basique, son feuillage est très résistant. La fougère athyrium filix-femina peut se développer dans presque tous les types de sol du moment qu’il n’est pas trop sec.

Sa taille varie entre 45 centimètres et 1 mètre 20. Ses frondes (feuilles des fougères) mesurent environ 90 cm et sont divisées en une trentaine de morceaux (pinnules). Le feuillage de la fougère athyrium filix-femina peut perdurer jusqu’au début de l’hiver grâce à ses frondes assez solides.

athyrium filix femina


2) Athyrium nipponicum pictum

Originaire des pays d’Asie tels que le Japon ou la Chine, l’athyrium nipponicum pictum est une plante qui pousse dans les sous-bois à côté des points d’eau. Elle fait parti des fougère caduques les plus originales en raison de sa couleur. Contrairement aux autres variétés, elle n’est pas verte. Cette plante se distingue par son magnifique feuillage argenté et rose pourpre. Ces couleurs sont peu communes chez les fougères.

Pour s’assurer qu’elle se développe correctement, il faut impérativement lui donner une terre humifère riche en humus et la positionner à la mi-ombre. Les fougères athyrium nipponicum pictum n’apprécie pas trop l'ombre totale et encore moins être en plein soleil. Le fait de la placer à proximité d’une rivière peut favoriser son développement puisqu’elle pourra capter de l’eau en fonction de ses besoins. Il est possible de l’associer avec d’autres plantes du moment qu’elle reste à la mi-ombre et qu’elle n’a pas de lumière directe.

L'athyrium nipponicum pictum est une variété de fougère de taille moyenne. Elle peut faire au maximum 50 centimètres de hauteur. De plus, sa croissance est lente. Il sera donc facile de lui trouver une place dans son jardin. Une fois installée, elle devient assez robuste. Avec le temps, si les conditions sont favorables, cette fougère peut coloniser de grands espaces grâce à ses racines traçantes.

athyrium nipponicum pictum


3) Dryopteris filix-mas

La fougère dryopteris filix-mas, aussi appelée fougère mâle est plutôt classique comme la variété dryopteris filix-femina que nous avons vu précédemment. En revanche, elle se différencie de cette dernière par le fait qu’elle supporte les terres ordinaires.

Cette fougère mesure en moyenne un 1 mètre de hauteur pour un mètre de largeur. Si elle se plaît bien, elle peut produire des longues frondes de presque un mètre de long.

Si vous souhaitez l'intégrer à votre jardin, ce ne sera pas très compliqué. Sa culture est très simple et elle accepte les terres classiques. La fougère dryopteris filix-mas peut se propager très rapidement si elle a suffisamment d’eau. Elle a aussi la propriété de résister aux sécheresses passagères.

dryopteris filix mas


4) Matteuccia struthiopteris

La fougère matteuccia struthiopteris est également appelée fougère allemande ou encore fougère à plumes d’autruche en raison de la forme de ces feuilles. Cette plante fait partie de la famille des Dryoptéridacées. On la trouve principalement dans les endroits tempérées de l'hémisphère nord. Lorsqu’on la met à la mi-ombre, ses frondes de couleur vert clair offrent un rendu magnifique avec les jeux de lumières.

La hauteur finale de cette fougère peut atteindre entre 1 mètre et 1 mètre 50. Néanmoins, elle ne grandit pas d’un coup, sa croissance est modérée. Ses feuilles ont une forme particulière et étonnante. Elle grandit en prenant la forme d’un entonnoir.

Cette plante apprécie particulièrement les sols humides du printemps à l’automne. Elle peut supporter des inondations de courte durée entre ces deux périodes. À l'approche de l’hiver, quand les températures commencent à diminuer, il faudra veiller à ce que la terre qui est à proximité de la fougère ne soit pas trop mouillée pour éviter les gelées.

La fougère matteuccia struthiopteris est très peu utilisée en décoration. Pourtant, il serait bête de se priver de cette magnifique plante. En plus, elle peut s'intégrer facilement dans la plupart des massifs ombragés et humides. Il faudra la couper de temps en temps car cette fougère à tendance à s’étendre en produisant des rhizomes.

matteuccia struthiopteris


5) Osmonde Royale

L’osmonde royale est une fougère très décorative aussi connue sous le nom de fougère royale. Comme son nom l’indique, elle a un aspect luxueux et imposant. Cette plante spectaculaire est l’une des plus grandes fougères caduques au monde. Elle fait partie de la famille des Osmundaceae.

Elle possède des feuilles qui ont moins de découpes que la plupart des fougères. Cette plante dispose deux types de frondes, des fertiles et des stériles. Au printemps, lorsque les feuilles sortent, sa souche plutôt résistante devient peu visible.

Les osmondes royales sont des fougères un peu particulières. Durant l’été, elles produisent des sporanges organisés en plumets. Celles-ci ressemblent fortement à des fleurs, mais en réalité, en réalité ce n’en sont pas, car ce sont des végétaux préhistoriques apparus avant les plantes à fleurs.

La fougère osmonde royale apprécie fortement l’ombre et la mie-ombre.  Plus elle sera à l’ombre et plus elle grandira. Elle pourra atteindre jusqu’à 3 mètres d’envergure. Par contre, elle sera moins volumineuse et son feuillage sera plus compacte si elle est continuellement exposée au soleil.

osmonde royale


Les fougères persistantes

Les fougères persistantes sont bien plus connues que les fougères caduques. Il y en a de toutes les tailles et de toutes les formes. Cependant, en France, elles sont peu présentes à l’état naturel.

Leur principal avantage est qu’elles ne perdent pas leur feuillage l’hiver. Elles gardent leurs frondes tout au long de l'année. Par conséquent, leur durée de vie est bien plus longue que les caduques.

Les fougères persistantes sont moins sensibles au froid et aux gelées ainsi qu’aux périodes de sécheresse puisqu’elles peuvent régénérer leurs frondes. Elles ont la capacité de pouvoir se reproduire assez rapidement.

Ces fougères sont très belles et sont des atouts décoratifs incontestables. Malheureusement elles ne sont pas beaucoup utilisées dans nos jardins. Pourtant, il est très facile d’en trouver une qui convient à son terrain. Il existe des fougères persistantes pour des sols acides ou calcaires.


1) Cyrtomium fortunei

La fougère cyrtomium fortunei est aussi appelée aspidie de fortune. Cette plante originaire du Japon n’est pas très connue, mais c’est pourtant un végétal incroyable et sans aucun doute l’un des fougère persistantes les plus intrigantes.

Elle dispose d’un abondant feuillage vert foncé qui ressemble beaucoup plus aux vivaces persistantes qu’à celui des fougères classiques. Il est semi-persistant, car les frondes commencent à se dégrader lorsque la température descend sous les 5 degrés.

Ses feuilles sont larges et parfaitement symétriques. Les tiges noires de cette plante contrastent avec le vert des jeunes feuilles.

Cette magnifique plante est facile à entretenir et à une longue durée de vie. En moyenne, elle peut atteindre une hauteur de 60 centimètres. C’est une fougère idéale pour orner un massif de mi-ombre. Il est préférable de la planter dans des milieux aérés.

cyrtomium fortunei


2) Dryopteris affinis

La famille dryopteris affinis est une variété de fougère assez commune. On peut aussi la nommer fausse fougère mâle. Elle se trouve en Europe occidentale et plus précisément dans le sud-ouest de l'Europe où les régions sont plus humides. Les forêts où il pleut fréquemment sont ses endroits favoris. Elle ressemble beaucoup à la variété dryopteris filix-mas, mais contrairement à cette dernière, elle n’est pas caduque. 

Cette plante peut atteindre des hauteurs relativement grandes pour un fougère persistante. Sa taille maximale varie  entre 1 mètre et 1 mètre 20 pour les plus grandes. Son feuillage de couleur vert clair possède des nervures grisâtres. Cela donne un joli contraste lorsque les rayons du soleil l’éclairent. La fougère dryopteris affinis développe de grande frondes bien découpées. Ses feuilles se rassemblent en une touffe resserrée.

Si vous souhaitez l’utiliser comme élément de décoration, n’hésitez pas, car elle est à la fois magnifique et elle s’intègre facilement sur des massifs et des parterres. Elle vous apportera un peu de verdure durant toute l’année, et même pendant l’hiver. Pour qu’elle puisse se développer correctement, il lui faut un sol riche. Elle apprécie la mie-ombre et l’ombre, mais ne supporte par l’exposition directe au soleil.

dryopteris affinis 

3) Polypodium commun

Parfois appelée réglisse des bois, cette fougère appartient à la famille des Polypodiaceae. On la trouve dans les régions montagneuses d'Europe, d'Afrique et de l'est de l'Asie. On peut en voir sur les murs, les rochers, et même sur les troncs d’arbres. Elle à été utilisée à des fins médicinales, mais aussi par de grands chefs étoilés.

Le polypodium commun est une petite fougère d’une trentaine de centimètres. Elle est très souvent plus large que haute. On y retrouve des petites boules brunes (les sores) sur son feuillage. En l’adoptant dans votre jardin, vous n’aurez pas besoin de la tailler chaque année. En plus, elle peut garder son vert pendant plusieurs années.

Cette plante est assez spéciale puisqu’elle est capable de vivre avec peu de terre et peu d’eau. Tant que le sol reste frais, elle peut supporter sans problème la chaleur. On peut aussi bien l’intégrer dans une terre classique que dans un sol rocailleux, mais il ne doit pas contenir trop de calcaire.

La fougère polypodium commun peut s’adapter à des environnements très différents si elle n’est pas continuellement exposée au soleil. C’est une plante capable d’ancrer ses racines sur la surface d’autres plantes, et même dans les creux des arbres. Avec des conditions favorables, cette fougère peut coloniser de grands espaces grâce à ses rhizomes aériens traçants.

polypodium commun


4) Polystichum setiferum

Aussi appelé aspidie à cils raides, la fougère polystichum setiferum est assez facile à cultiver. Cette plante douce au toucher est l’une des plus grandes parmi les fougères persistantes.

Pour la cultiver, il est nécessaire d’avoir un sol qui ne sèche jamais. Elle apprécie particulièrement les terres humifères. Cette fougère a constamment besoin d’humidité et de fraîcheur pour pouvoir vivre.

Son feuillage est de couleur vert clair et possède des nervure centrale brune. Il est plutôt coriace et assez compact. Ses feuilles ont un  aspect plumeux et elle sont très découpées. Au printemps, les jeunes frondes se déroulent lentement en dévoilant des sublimes écailles argentées.

polystichum setiferum


5) Asplenium scolopendrium

Les fougères asplenium scolopendrium sont souvent de petite taille. Au maximum, elles peuvent atteindre 50 cm de hauteur et de largeur. Elles sont présentent dans l’hémisphère nord. On peut facilement en trouver dans les forêts de Normandie et en montagne. Il est également possible d’en apercevoir dans les forêts de bord de Seine.

Cette plante est aussi appelée langue de cerf, car ses frondes sont légèrement plissées comme la langue de cet animal. Ses feuilles de couleur verte sont en un morceau et sont assez charnues. Elles ont une forme verticale qui part vers l’avant. Au printemps, ses frondes émergent de la souche et se déroulent pour former de longues feuilles.

En décoration, elle peut être utilisée pour mettre en valeur un massif. Cette fougère très décorative à l’avantage de conserver son feuillage pendant toute l’année. Pour la cultiver, il est nécessaire de disposer d’un endroit humide afin de favoriser son développement.

asplenium scolopendrium


Les fougères artificielles

Maintenant que nous avons vu ensemble les fougères les plus connues, celles-ci n’ont plus de secret pour vous. Vous savez dès à présent différencier les fougères caduques des fougères persistantes.

Cependant, en décoration, les fougères naturelles présentent de nombreux inconvénients. La grande majorité d’entre elles doit impérativement être placé à la mie-ombre voir carrément à l’ombre complète. Cela n’est pas très pratique lorsque l’on souhaite les utiliser comme élément de décoration.

De plus, elles requièrent un entretien régulier. Il faut veiller à ce qu’elles aient assez d’eau pour ne pas qu’elle sèchent. On doit aussi les couper régulièrement afin d’éviter qu’elles se propagent dans tout le jardin.

Si vous souhaitez décorer votre jardin ou vos pièces d’intérieur avec une fougère, optez plutôt pour une fougère artificielle. Celle-ci conserve les avantages décoratifs de la plante naturelle tout en supprimant les contraintes liées à l’entretien, à l'exposition, et aux dégâts qu’elle pourrait causer.

fougere artificielle


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.